Le bêtacarotène est-il mauvais pour la santé ?

Le bêtacarotène est-il mauvais pour la santé ?
25
décembre
2018

Le bêtacarotène, appelé aussi provitamine A, est une substance que l’on trouve dans les fruits et légumes et certains compléments alimentaires. Si depuis longtemps vitamine est synonyme de bon pour la santé, le bêtacarotène jouit d’une réputation très mitigée. Pas de panique, n’arrêtez pas de manger des fruits et légumes pour autant, car ils sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Le bêtacarotène pointé du doigt n’est pas celui des fruits et légumes, mais bien celui des compléments alimentaires en tous genres qui prétendent produire les mêmes effets que le bêtacarotène naturel. Voici quelques informations nécessaires pour y voir un peu plus clair et déceler le vrai du faux.

Quelques informations sur le bêtacarotène

Qu’est-ce que le bêtacarotène ? Où le trouve-t-on ? Quels sont ses bienfaits ? Voici une brève présentation de cette substance indispensable à notre organisme.

Dans les grandes lignes

Le bêtacarotène est un pigment qui détermine la couleur de nombreux fruits et légumes. On l’appelle aussi provitamine A, puisque c’est un précurseur de la vitamine A. En d’autres termes, une fois ingéré, le bêtacarotène participe à la synthèse du « rétinol », qui est en fait la forme active de la vitamine A dans l’organisme et est essentielle au bon fonctionnement du corps humain.

Les bienfaits du bêtacarotène

Tout d’abord, le bêtacarotène est un antioxydant. Il permet de prévenir les maladies graver et de lutter contre les radicaux libres. En participant à la synthèse de la vitamine A, qui est absorbée par le foie, il préserve le système immunitaire, mais aussi la vision. Cette provitamine A est aussi miraculeuse pour prendre soin de sa peau ; ce n’est pas par hasard que divers suppléments existent pour avoir un teint hâlé et une peau en bonne santé puisqu’elle participe aussi à la synthèse de la mélanine.

Où se cache-t-il ?

Comme nous le disions précédemment, le bêtacarotène détermine la couleur de certains fruits et légumes. Sans grande surprise, il est présent en grande quantité dans les carottes, mais aussi dans tous les autres fruits et légumes de couleur orange, jaune et parfois même rouges. Il convient également de citer les légumes feuillus comme le persil, la mâche ou la roquette. Vous l’aurez compris, pour bénéficier de tous les avantages du bêtacarotène, manger des fruits et légumes est indispensable.  

La controverse autour du bêtacarotène

Avec tous ces bienfaits et l’importance du bêtacarotène pour le bon fonctionnement de l’organisme, difficile de croire que son utilisation soit controversée. Et pourtant !

Gare aux compléments alimentaires !

Lorsque nous sommes en manque de vitamines, de fer ou d’autres minéraux, l’un des premiers réflexes est malheureusement de prendre des compléments alimentaires. Parfois même, les compléments alimentaires sont conseillés par des médecins. Mais il faut savoir que prendre des vitamines en compléments n’est pas forcément efficace d’une part, mais que cela peut aussi produire l’inverse des bienfaits de la vitamine naturelle. Cela est le cas pour la vitamine E par exemple, mais aussi pour le bêtacarotène en gélules qui fait son apparition chaque année avant l’été pour « préparer la peau au soleil ». En réalité, selon certaines études, ces gélules préparent surtout au cancer.

Le bêtacarotène : danger pour les fumeurs ?

L’origine de la controverse remonte aux années quatre-vingt, lorsque des chercheurs ont voulu établir les potentiels bienfaits de gélules de bêtacarotène pour réduire les risques de cancer. L’étude a été conduite sur près de 20 000 fumeurs, ex-fumeurs et anciens travailleurs ayant été exposés à l’amiante. Le résultat ne s’est pas fait attendre, les risques de cancer du poumon avaient augmenté de presque 30 % chez ces patients prenant un complément de 30 mg de bêtacarotène chaque jour.

Que disent les récentes études ?

De récentes études ont établi en revanche que les non-fumeurs prenant un complément de bêtacarotène une fois par jour voyaient leurs risques d’avoir un cancer diminuer. On peut donc dire que les suppléments de bêtacarotène peuvent convenir aux non-fumeurs, mais ne sont pas sains pour les fumeurs et anciens fumeurs. Notez bien que deux autres principes importants peuvent préserver votre santé : arrêter de fumer et mangez suffisamment de fruits et légumes, car aucun complément ne peut préserver votre santé mieux que cela.

A lire aussi :