Bien traiter un ongle incarné

Bien traiter un ongle incarné
4
décembre
2018

L’ongle incarné est un désagrément douloureux que beaucoup de personnes ont déjà connu. Il peut survenir chez n’importe quel individu peu importe son âge. Heureusement, il se soigne et peut facilement être évité.

Tout savoir sur les ongles incarnés

Qu’est-ce que c’est ?

Le bord de votre orteil est rouge et douloureux quand vous marchez ? Alors vous souffrez certainement d’un ongle incarné.

On le connaît sous le nom médical d’onychocryptose. C’est une pathologie fréquente. Elle apparaît quand l’ongle, le plus souvent du gros orteil, pénètre dans la peau sur le côté. Cela peut entraîner des gonflements et des rougeurs ainsi que des douleurs quand on appuie dessus, quand on met des souliers, au moment de la marche ou de la pratique d’une activité sportive. Si la pathologie n’est pas prise en charge rapidement, elle peut mener à une infection. Ainsi, l’orteil sera douloureux en permanence, rouge et chaud. Cela peut également s’accompagner d’une plaie purulente et de l’écoulement de liquide.

À quoi sont dus les ongles incarnés ?

Il peut y avoir différentes causes. La première est une mauvaise coupe de l’ongle. En effet, s’il est taillé trop court ou trop rond, la peau risque de passer par-dessus et celui-ci continuera à pousser dans la peau, ce qui est très douloureux. Le port de souliers trop serrés ou mal adaptés peut également favoriser l’apparition de cette pathologie. Les souliers à talons très hauts peuvent être la source de ce problème car les pieds sont poussés vers l’avant du soulier. Une transpiration excessive ou une anomalie au niveau des orteils peuvent également être des facteurs favorisants. Enfin, un choc fort au niveau de l’orteil (coup dans une pierre ou dans un meuble) peut aussi mener à un ongle incarné. 

Comment les soigner et les éviter ?

Quels traitements pour les ongles incarnés ?

Tout d’abord, il est conseillé d’immerger le pied blessé dans un bain tiède pendant une quinzaine de minutes. Une fois l’ongle ramolli, ajoutez un petit morceau de coton avec de l’antiseptique entre celui-ci et la peau pour éviter de vous blesser à nouveau. Renouvelez l’opération deux à trois fois par jour. Portez des souliers qui ne vous serrent pas trop au niveau des orteils (en été, les sandales sont recommandées) et lorsque vous le pouvez, retirez vos souliers et bas afin de laisser la plaie à l’air libre.

Une fois que l’ongle a poussé suffisamment, recoupez-le afin d’éviter qu’il ne repousse dans la peau.

Si malgré cela, votre pied vous fait toujours souffrir, que vous ressentez des douleurs ou que vous constatez l’écoulement de liquide, il faut consulter un médecin rapidement. Celui-ci vous prescrira une crème antiseptique et des antibiotiques si la plaie est infectée. Il est également conseillé de consulter un podologue. Celui-ci s’occupera de recouper vos ongles à la bonne forme et longueur pour éviter l’apparition de cette pathologie. Il arrive qu’une chirurgie sous anesthésie locale soit pratiquée afin de retirer la partie de l’ongle rentrée dans la peau. 

Quelles sont les solutions pour les éviter ?

Vous l’aurez compris, cette pathologie peut être douloureuse et handicapante dans la vie de tous les jours. Heureusement, elle peut facilement être évitée !

Pour cela, coupez vos ongles régulièrement sans les tailler trop à ras dans les coins pour éviter qu’ils s’enfoncent dans la peau. Préférez une forme plutôt carrée à une forme ronde qui est plus propice aux ongles incarnés et laissez toujours 2-3 millimètres dépasser après la peau. Et surtout, désinfectez bien votre coupe-ongle ou vos ciseaux avant leur utilisation.

Concernant les souliers, faites attention à en choisir qui soient adaptés à votre pied et qui ne soient pas trop serrés au niveau des orteils. Essayez également de limiter le port de souliers à talons très hauts.

Enfin, il est recommandé de rendre visite au moins une fois par an à votre podologue pour que celui-ci rectifie la coupe de votre ongle et prévienne l’apparition de cette pathologie. 

Grâce à ces conseils, vous avez maintenant les clés en main pour soigner vos ongles incarnés ou prévenir l’apparition de ceux-ci. Restez vigilants et au moindre doute, n’hésitez pas à consulter un médecin ou un podologue.

A lire aussi :