Ce que vous cachent vos assaisonnements

Ce que vous cachent vos assaisonnements
8
octobre
2018

Les assaisonnements, comme leur nom l’indique, servent à assaisonner vos plats. Bien souvent, leur utilisation se cantonne au simple fait de donner du goût et on oublie bien souvent qu’eux aussi, ils regorgent de bienfaits méconnus. Vous souhaitez utiliser vos assaisonnements autrement ? C’est le moment de découvrir ce que les plantes qui nous servent seulement à assaisonner nos plats ont à nous offrir. Vous pouvez aussi bien les consommer fraîches, en faire des tisanes ou des décoctions, et même faire quelques inhalations. Voici quelques pistes pour profiter de toutes les vertus de ces plantes que vous pouvez trouver dans votre jardin. Romarin, Thym, Sauge, Origan, Laurier et Basilic n’auront plus aucun secret pour vous !

Bienfaits du romarin pour la santé

Il faut savoir que le romarin possède des vertus exceptionnelles : tout d’abord, c’est un puissant anti-inflammatoire, qui est efficace aussi bien par voie interne que par voie externe. Il est aussi très apprécié pour stimuler la digestion et détoxifier l’organisme par l’intestin. Comment ? En aidant à produire la bile en quantité nécessaire pour faciliter la digestion. C’est aussi un excellent aliment pour préserver le système immunitaire ! Pour cela, consommez-le en tisane ou préparer une inhalation de romarin, vous ne le regretterez pas !

Le thym et ses pouvoirs magiques

Le thym est l’allié par excellence de la santé respiratoire : il permet de calmer la toux, de soigner la bronchite, la pleurésie, mais il est aussi très indiqué pour atténuer les symptômes de l’asthme et du rhume des foins. Que vous le consommiez ou que vous l’appliquiez sur la peau, vous pourrez profiter d’un large éventail de vertus : il est aussi bien antiseptique qu’antifongique, spasmolytique et antimicrobien. Pas mal, non ? Il est particulièrement apprécié en inhalation étant donné son action efficace sur le système respiratoire.

La sauge, médecine douce par excellence

Un dicton provençal dit : « qui a de la sauge dans son jardin n’a pas besoin de médecin ». Et cela prend tout son sens lorsqu’on regarde d’un peu plus près ce qu’elle contient ! La sauge, c’est avant tout l’amie des femmes. Pourquoi ? Parce qu’elle aide à régulariser le cycle hormonal et à réduire les symptômes liés aux cycles menstruels. Mais ce n’est pas tout : elle possède des vertus astringentes et antiseptiques appréciées pour prendre soin de sa peau et soigner des plaies ; c’est aussi un tonique nerveux et digestif ; et, pour finir, elle permet aussi de lutter contre l’excès de transpiration.

L’origan, pas seulement sur la pizza !

L’origan, on le sait, est l’aromate le plus apprécié sur la pizza. Mais son action ne se limite pas à l’assaisonnement de vos plats ! Consommer de l’origan permet d’améliorer la digestion et de lutter contre les ballonnements, mais aussi de soigner certains troubles digestifs et intestinaux. Vous pouvez aussi appliquer de l’origan sur la peau. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est efficace pour soigner les plaies, les piqûres d’insectes et les brûlures grâce à son action antalgique et analgésique.

Et si vous mangiez du laurier ?

Le laurier est également bénéfique pour votre système digestif et intestinal, car il réduit les flatulences et les ballonnements. Le laurier est aussi très efficace pour lutter contre les problèmes urinaires comme les cystites ou les infections, les infections dentaires comme les gingivites, ou pour traiter les états grippaux. Par voie externe, il est aussi très intéressant pour traiter les rhumatismes et prendre soin de ses articulations. Le laurier est donc un aromate avec des vertus à large spectre qui peut vous rendre service en toutes circonstances.

Le basilic, un trésor de la nature

Le basilic concentre des propriétés exceptionnelles bénéfiques aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. C’est tout d’abord un puissant antioxydant qui ralentit le vieillissement cellulaire, prévient les maladies cardio-vasculaires et intervient dans la lutte contre certains cancers. Si vous avez des brûlures d’estomac, une tisane de basilic peut vous offrir un analgésique de choix ! Mais cela ne s’arrête pas là, il est aussi fébrifuge, c’est-à-dire qu’il lutte contre la fièvre et les états fébriles, antispasmodiques et antinauséeux.

A lire aussi :