Fabriquer du rouge à lèvres : mode d’emploi

Fabriquer du rouge à lèvres : mode d’emploi
13
novembre
2018

Vous ne trouvez jamais la bonne teinte de rouge à lèvres ou la consistance qui vous convient ? C’est sûrement que le temps est venu pour vous de fabriquer votre propre rouge à lèvres. Cela ne vous a pas échappé, ces dernières années, les tendances sont aux cosmétiques maison. De plus en plus de personnes sont à la recherche de produits plus sains non seulement pour leur santé, mais aussi pour l’environnement. Les rouges à lèvres industriels peuvent contenir des substances hautement chimiques et cancérigènes, mais cela n’est dangereux qu’en partie parce que nous sommes susceptibles d’en consommer à notre insu. Vous voulez savoir comment faire ? Nous vous disons tout.

Les avantages du rouge à lèvres maison

Fabriquer son rouge à lèvres comporte quelques avantages, aussi bien au niveau économique qu’esthétique, sans compter que vous pouvez créer la couleur que vous souhaitez.

Un produit vraiment adéquat

Le premier avantage du rouge à lèvres maison, c’est que vous pouvez créer un produit qui correspond à 100% à vos envies ! Grâce à des pigments de couleur, vous pouvez créer la teinte qui vous correspond, qui correspond à votre teint et à la couleur de vos lèvres. De plus, vous pouvez adapter le produit à vos besoins en créant un rouge à lèvres hydratant par exemple. Mat ou brillant, c’est à vous de choisir !

Un produit plus sain

Le deuxième avantage du rouge à lèvres fait maison, c’est l’absence de produits controversés. En effet, les rouges à lèvres industriels dévoilent de plus en plus de substances chimiques cancérigènes et néfastes, aussi bien pour les personnes qui en mettent que pour l’environnement. Au niveau écologique, vous avez tout à gagner à fabriquer votre rouge à lèvres, surtout si cela est bon pour la santé en prime.

Un produit économique

Et voici l’argument qui vous convaincra sûrement de vous mettre vous aussi à la fabrication d’un rouge à lèvres fait maison ! Alors qu’un rouge à lèvres traditionnel peut coûter entre 10 et 30$, et le prix n’est pas un indice de qualité pour ce type de produit, un rouge à lèvres maison possède un prix qui revient à environ 3$, si ce n’est moins. Vous pourrez grâce à des produits simples créer une multitude de rouges à lèvres pour chaque occasion sans vous ruiner. Ça y est ? Convaincus ? Alors voici la recette.

La recette du rouge à lèvres maison

Les ingrédients et le matériel nécessaires à la réalisation du rouge à lèvres peuvent se trouver facilement sur internet, mais ce n’est pas obligatoire.

Les ingrédients

Pour commencer, il faudra vous munir de cire d’abeille (ou de lanoline dans le cas où vous ne trouveriez pas de cire d’abeille), d’huile de coco, de beurre de karité, le tout pour réaliser le support du rouge à lèvres. Procurez-vous également de la vitamine E ou de l’extrait de pépin de pamplemousse qui vous servira de conservateur. Quant à la couleur rouge, vous pouvez opter pour la poudre de betterave étant donné sa couleur marquée et son origine 100% végétale. Vous pouvez substituer la poudre de betterave à de la cannelle pour un rouge à lèvres marron, ou bien ajouter du cacao en poudre (à condition qu’il ne soit pas sucré) pour des nuances plus foncées ou du curcuma pour des nuances cuivrées.

La préparation

Faites fondre au bain-marie la cire d’abeille, l’huile de coco et le beurre de karité jusqu’à obtenir un mélange liquide. Ensuite, ajoutez l’ensemble des poudres que vous avez choisies pour la couleur de votre rouge à lèvres et mélangez jusqu’à ce que le tout soit homogène. Ajoutez ensuite le conservateur et versez-le dans le récipient de votre choix avant de le placer au réfrigérateur.

L’application et la conservation

Si vous avez opté pour un récipient en tube, vous n’aurez pas de soucis à appliquer le rouge à lèvres. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez appliquer le mélange au doigt ou au pinceau (en mettant moins de cire d’abeille dans la recette). Le mélange se conserve jusqu’à six mois, mais nous vous conseillons de placer le tout au réfrigérateur pour qu’il tienne plus longtemps et qu’il ne risque pas de fondre à la chaleur.

A lire aussi :