Les meilleurs logiciels de TAO (Traduction Assistée)

Les meilleurs logiciels de TAO (Traduction Assistée)
19
octobre
2018

La Traduction Assistée par Ordinateur est le B. A. -BA de chaque professionnel de la traduction, non seulement pour le temps qu’elle fait gagner (lorsque l’on sait l’utiliser), mais aussi parce que la plupart des agences avec lesquelles nous sommes amenés à travailler l’utilisent. Mais voilà, parmi les nombreux logiciels de Traduction Assistée par Ordinateur qui sont désormais proposés, comment trouver celui qui vous conviendra le mieux ? Investir dans un logiciel coûteux est la plupart du temps la solution la plus appropriée en raison du nombre de services proposés, mais il existe aussi plusieurs logiciels gratuits à connaître.

Les meilleurs logiciels de TAO payants

La plupart des logiciels de Traduction Assistée par Ordinateur les plus efficaces sont payants. Et pour cause, les fonctionnalités qu’ils offrent sont multiples. Voici les trois meilleurs logiciels de traduction, les leaders sur le marché de la TAO.

SDL Trados, le leader en la matière

Le géant SDL a su se faire une place de choix dans le marché des logiciels de TAO, à un point tel qu’il est désormais le numéro 1 en la matière. SDL Trados est le logiciel le plus utilisé par les agences de traduction du monde entier. Lorsque vous travaillez avec des agences, vous recevez le plus souvent un « package » Trados pour vous permettre de traduire avec la mémoire de traduction et la base terminologique intégrée. C’est aussi le cas avec de nombreux autres logiciels, à ceci près qu’il est compatible avec une multitude de formats. Il faudra débourser environ 800$ pour vous procurer ce logiciel.

Memo Q, l’éternel second

Memo Q est le second logiciel de TAO le plus utilisé après SDL Trados. Avec une interface différente, la plupart des utilisateurs trouvent que Memo Q est plus simple d’utilisation et plus clair. Le petit plus du logiciel est de posséder une version gratuite qui peut suffire pour un professionnel indépendant qui n’interagit pas avec des agences de traduction. Si vous souhaitez en revanche vous procurer la version complète, il faudra débourser un peu plus de 850$.

Déjà Vu, moins connu mais tout aussi puissant

Le logiciel de TAO Déjà Vu offre les mêmes fonctionnalités que ses concurrents, à ceci près que son prix est bien moins élevé – il faut compter environ 500$ pour une version standard. L’interface est claire et très pratique grâce à un système d’onglets, et il est compatible avec une grande variété de formats ainsi qu’avec les projets d’éditeurs différents. Déjà Vu est donc l’une des meilleures solutions pour ceux qui ne souhaitent pas dépenser tout leur salaire, mais qui souhaitent accéder à un outil professionnel.

Les meilleurs logiciels de TAO gratuits

Bien entendu, il existe aussi des alternatives gratuites aux logiciels comme SDL Trados, Memo Q et Déjà Vu. Pour ceux qui n’ont tout simplement pas le budget pour accéder à un logiciel professionnel, voici quelques solutions gratuites.

Omega T, le meilleur logiciel open source

Débuter dans le domaine de la traduction peut parfois être compliqué en matière de financement. Mais ce n’est pas parce que vous débutez avec un petit budget qu’il ne faut pas rester professionnel ! Omega T est un logiciel de TAO créé en Allemagne, offrant une interface simplifiée pour ceux qui ne sont pas familiers avec les outils de traduction assistée par ordinateur. Le logiciel est accessible sans licence et sans inscription, mais le petit bémol est son incompatibilité avec les autres logiciels de TAO.

Memsource, traduction automatique en ligne

Memsource est un serveur en ligne plutôt simple d’utilisation. Sa version gratuite ne permet de faire qu’un seul projet à la fois, mais il peut être utile lorsque vous n’avez qu’un seul fichier à traduire. Le petit plus avec Memsource, c’est l’accès à la traduction automatique. Lorsque vous êtes devant votre interface bilingue, les segments sont automatiquement traduits, ce qui peut être utile mais ne remplace en aucun cas le travail d’un traducteur puisque la traduction automatique proposée est très aléatoire.

Foreign Desk, à essayer absolument

Foreign Desk est une autre solution gratuite pour exercer en tant que professionnel de la traduction. L’interface est certes un peu vieillotte, mais son utilisation reste simple et ses fonctionnalités en adéquation avec le travail à effectuer. Si vous n’adhérez pas à Omega T, il s’agit donc d’une autre solution sans débourser un sou.

A lire aussi :